Respect

Solidarité

Innovation

Santé et sécurité au travail

Efficacité

Mission

Conseiller et éclairer les corporations forestières dans leur développement et la prise en main de la gestion de leurs forêts collectives, ainsi que les municipalités et MRC du Lac-Saint-Jean en matière de saine gestion des ressources forestières.

Vision

Devenir une référence au niveau provincial en matière de saine gestion intégrée des ressources du milieu forestier.

Historique

Il est important de se rappeler que c’est au début des années 90 que les premières corporations forestières locales voient le jour dans la MRC de Maria-Chapdelaine avec la mission d’appliquer le principe de la gestion intégrée des ressources dans leur territoire afin de maximiser les retombées socio-économiques de leurs communautés locales. 

Chaque corporation, en tant qu’organisation à but non lucratif, a son propre conseil d’administration composé d’environ sept administrateurs bénévoles. Au fil des ans, le nombre de corporations augmente.

 

En 2000, le Cégep de Saint-Félicien réalise une étude pour analyser comment ces corporations pourraient optimiser leur fonctionnement. C’est à ce moment qu’émerge l’idée pour les corporations de s’unir et de créer l’Agence de gestion intégrée des ressources (AGIR), une entreprise d’économie sociale qui leur permettra d’avoir accès à des professionnels qualifiés afin d’effectuer la planification et la réalisation de travaux forestiers.

Chaque corporation détermine alors un représentant pour siéger sur le conseil d’administration d’AGIR. Un directeur général est recruté ainsi que plusieurs professionnels du secteur forestier. Avec le temps, l’équipe d’AGIR et ses services s’agrandissent.

L’équipe se compose aujourd’hui d’ingénieurs forestiers, de techniciens forestiers, d’un biologiste, de techniciens en aménagement de la faune et d’un service administratif qui travaillent avec passion.

Retombées

Quand AGIR génère un surplus libre des mandats qu’il réalise, toutes les corporations qui siègent sur son conseil d’administration peuvent en bénéficier et soutenir davantage leur milieu. De plus, les corporations qui tirent des bénéfices de leurs propres activités les redistribuent également dans leurs communautés pour soutenir des projets de développement local.

Tout cela représente d’importantes retombées socio-économiques dans la MRC de Maria-Chapdelaine chaque année. C’est pourquoi le conseil d’administration d’AGIR a convenu, lors de sa dernière AGA en 2019, de rédiger annuellement un bilan de ses retombées, incluant celles de toutes les corporations.

 

Ce bilan aura comme objectif d’informer toutes les parties prenantes (partenaires d’affaires, clients, fournisseurs, employés) et la population en général de l’ampleur de ces retombées.

Vous trouverez, ci-dessous, les bilans des retombées des dernières années.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration d’AGIR est composé de représentants des corporations locales de développement.

Marc Laprise, président
Corporation des Jardins Forestiers Saint-Stanislas

Christian Bélanger, vice-président
Corporation d’Aménagement Forêt Normandin

Philippe Poirier, secrétaire-trésorier
Corporation de Développement des Ressources de Sainte-Elisabeth-de-Proulx 

Sylvie Coulombe, administratrice
Comité Forêt Environnement Saint-Thomas-Didyme

Michel Frappier, administrateur
Association de développement Saint-Eugène 

Pieter Wentholt, administrateur
Association régionale de développement unifié (ARDU) 

Martin Plourde, administrateur
Comité de développement de Girardville 

Philippe Lapointe, administrateur
Corporation de développement économique et communautaire de Saint-Augustin-de-Dalmas

Rodrigue Cantin, administrateur
Comité forêt habitée Saint-Edmond-les-Plaines 

Daniel Tremblay, administrateur
Corporation de Gestion Forestière de Notre-Dame-de-Lorette 

Michel Lavoie, administrateur
Corporation de soutien économique de Péribonka (COSEP) 

Yvon Lapointe, administrateur
Société de développement de Ste-Jeanne-d’Arc